Des actes chirurgicaux et non chirurgicaux pour traiter l'alopécie.
  • 838
  • 0

De nombreux hommes, mais aussi de nombreuses femmes dans le monde sont touchés par la perte de cheveux (alopécie) en vieillissant. Cette pathologie, plus connue sous le nom de calvitie, est le résultat de facteurs tels que la génétique, les hormones, le stress, les maladies, l’alimentation et le mode de vie.

Quelle qu’en soit la cause, les effets de l’alopécie sont souvent mal acceptés, que ce soit sur le plan psychologique, social ou professionnel.

Il existe de nombreuses lotions et autres traitements qui visent à aider à ralentir la chute des cheveux à certains degrés. Mais pour résoudre le problème de manière satisfaisante, il est souvent nécessaire de recourir aux traitements esthétiques de nouvelle génération.

Parmi ceux-ci, les techniques chirurgicales de greffe capillaire peuvent corriger l’alopécie de manière définitive et satisfaisante, tant chez les hommes que chez les femmes. Il existe aussi quelques nouveaux traitements non chirurgicaux pour des cas moins avancés ou tout simplement pour redonner à vos cheveux plus d’éclat et de robustesse. 

Au cours de cet article, nos chirurgiens / plasticiens chez Leman Aesthetic Clinic à Genève et à Nyon vous renseigneront sur la chirurgie esthétique de greffe capillaire ainsi que les autres actes chirurgicaux et non chirurgicaux possibles.

Greffe de cheveux ou greffe capillaire

Une greffe capillaire consiste à déplacer des follicules pileux d’une zone du cuir chevelu (appelée « zone donneuse ») puis à les implanter dans la zone touchée par la calvitie, qu’il s’agisse du front, des golfes, du vertex ou de la tonsure. La procédure consiste à transplanter dans la zone chauve des cheveux qui sont « résistants » au processus de perte de cheveux.

L’intervention est relativement indolore et se déroule sous anesthésie locale.

S’il ne s’agit pas d’un traitement contre la chute de cheveux, en revanche, il permet de redensifier de manière durable et avec un effet très naturel un cuir chevelu dégarni. Il peut vous être recommandé de combiner une procédure de greffe de cheveux avec un traitement non chirurgical afin d’entretenir et pérenniser dans le temps le résultat de l’intervention au maximum. 

En quoi consiste ce traitement ?

Il existe deux techniques principales : la FUE et la FUT.

FUE : Lors d’une transplantation capillaire FUE, les médecins retirent les follicules de cheveux un par un depuis une zone donneuse (comme la partie postérieure ou les côtés de votre cuir chevelu), puis transplantent chaque follicule dans la zone à traiter. Les follicules extraits sont ensuite triés en micro et mini-greffes. Les micro-greffes comportent entre un et deux cheveux ; et les mini-greffes entre trois et quatre.

FUT : La deuxième option est la transplantation d’unités folliculaires (FUT), également connue sous le nom de « méthode de la bandelette ». Lors de la FUT, le médecin retire une large bandelette de cheveux de la zone donneuse qui est ensuite suturée. Puis la bandelette est divisée en plus petites unités de quelques follicules qui sont alors réimplantés dans la zone à traiter. 

Actuellement une très grande majorité des traitements effectués sont les FUE. Cette technique à la réputation de donner des résultats plus naturels au niveau du site d’implantation et ne laisse pas de cicatrice sur la zone receveuse. 

Réduction du cuir chevelu

Cette technique consiste à enlever la peau non chevelue du cuir chevelu et à étirer la peau chevelue restante pour combler la zone chauve de la tête. La réduction du cuir chevelu peut réduire jusqu’à la moitié de la zone chauve. Il s’agit d’une procédure pratiquée pour couvrir les zones chauves sur le dessus et l’arrière de la tête, mais elle ne s’avère pas suffisante pour la ligne frontale des cheveux.

Lors de l’intervention, le cuir chevelu est injecté avec un anesthésique local et un segment chauve du cuir chevelu est retiré. La peau environnante est ensuite relâchée et étirée doucement de manière à ce que les sections du cuir chevelu portant des cheveux soient rapprochées et fermées par des points de suture.

Cette intervention peut également être réalisée en même temps qu’une greffe capillaire, mais elle est aujourd’hui de plus en plus rare en raison de l’évolution de la technique FUE.

La mésothérapie du cuir chevelu

Cette technique fait appel à des principes actifs et micronutriments tels que des vitamines et des minéraux administrés par micro-injections dans le cuir chevelu.

La procédure permet, tant chez l’homme que chez la femme, de ralentir la chute des cheveux et de stimuler leur repousse, notamment après une chute de cheveux saisonnière, ou suite à un stress, une grossesse ou une maladie.

La mésothérapie peut se faire en dehors d’une micro-greffe capillaire ou être associée au traitement chirurgical de la perte de cheveux. Les soins LED du cuir chevelu permettent de potentialiser les effets de la mésothérapie.

Plasma riche en plaquettes (PRP)

La thérapie PRP consiste à utiliser les facteurs de croissance et de guérison naturels de l’organisme pour stimuler la repousse des cheveux.  Un échantillon de sang est prélevé sur le patient, puis placé dans une centrifugeuse où les plaquettes sont séparées des autres éléments du sang. Les plaquettes sont elle-même très concentrée en facteurs de croissances.  Le PRP est ensuite injecté dans la zone à traiter, stimulant ainsi le travail des cellules environnantes, et dans ce cas précis, les follicules. 

Le PRP nourrit les follicules pileux avec des facteurs de croissance essentiels qui les font passer d’un état de dormance (dans lequel les cheveux ne poussent plus) à un état actif (dans lequel un cycle normal de croissance des cheveux se produit).

Le traitement se fait en 10 minutes sans nécessiter de période de récupération et vous pouvez reprendre vos activités quotidiennes presque immédiatement après la procédure.

Traitements médicamenteux

Les médicaments contre la perte de cheveux tels que Rogaine® (Minoxidil) et Propecia sont des moyens extrêmement populaires et efficaces de traiter la perte de cheveux sans chirurgie.

Ces deux médicaments, pour les bons patients, peuvent arrêter ou ralentir la perte de cheveux et stimuler la croissance de nouveaux cheveux chez certains patients.

Derniers mots

Tous les traitements qu’ils soient chirurgicaux ou non chirurgicaux peuvent être efficaces. Mais, comme pour tous les traitements esthétiques, il est essentiel de trouver un chirurgien plasticien compétent qui pourra vous exposer les avantages et les limites de chacun de ces traitements.

Le traitement qui vous convient le mieux dépendra de votre état et de vos objectifs. Chez Leman Aesthetic Clinic, nos experts praticiens possèdent le savoir-faire nécessaire pour choisir et planifier le traitement le mieux adapté à vos besoins.

Si vous optez pour une chirurgie esthétique de greffe de cheveux, un examen clinique préliminaire sera indispensable pour déterminer le nombre exact d’implants à transplanter. Notre équipe d’experts praticiens vous guideront à chaque étape.

Si vous cherchez à réduire vos problèmes de perte de cheveux, contactez directement l’un de nos spécialistes de la chirurgie esthétique et consultez notre équipe de chirurgiens plasticiens chez Leman Aesthetic Clinic à Genève et à Nyon.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *