Les injections de toxine botulique contre la transpiration
  • 78
  • 0

La transpiration excessive, également appelée l’hyperhidrose ou hypersudation, est une condition chronique qui se traduit par une transpiration anormale, généralement au niveau des aisselles, des paumes et de la plante des pieds. Cette transpiration peut survenir lors de situations inhabituelles mais également sans aucun déclencheur.

Elle peut être due à la génétique ou parallèlement la ménopause et l’hyperthyroïdie.

Les symptômes de cette transpiration entraînent souvent une gêne, un inconfort physique et psychologique ce qui peut interférer négativement dans la vie professionnelle et sociale. Le traitement de l’injection de toxine botulique ou Botox® s’avère actuellement la méthode la plus efficace et populaire pour contrôler la transpiration en réduisant considérablement la production de sueur dans les zones traitées.

Les praticiens chez Leman Aesthetic Clinic vous expliqueront tout sur cette technique et comment elle résout le problème de la transpiration chez les hommes et les femmes.

Qu’est-ce que la transpiration ?

Normalement, lorsque la température corporelle augmente, le système nerveux déclenche automatiquement vos glandes sudoripares qui sécrètent alors la transpiration dans le but de refroidir le corps. Dans le cas de transpiration excessive (hypersudation), les nerfs responsables du signal de vos glandes sudoripares sont trop actifs.

Qu’est-ce que la toxine botulique?

Il s’agit d’une protéine dérivée de la bactérie Clostridium botulinum, approuvée pour la première fois par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour un usage cosmétique en 2002. La Toxine botulique était déjà utilisée depuis plus de 20 ans pour traiter divers troubles, notamment le blépharospasme, le strabisme et les spasmes musculaires. Elle est aujourd’hui largement utilisée pour le traitement et la prévention du vieillissement du visage, les migraines et l’hyperhidrose.

Que fait le traitement des injections de toxine botulique pour la transpiration ?

Cette technique bloque le signal provenant des nerfs responsables de l’activation des glandes sudoripares.

Une fois le traitement injecté dans la zone de votre corps qui transpire le plus, vos nerfs hyperactifs sont temporairement inactivés. Ainsi, vos nerfs ne peuvent pas signaler et stimuler vos glandes sudoripares et vous ne transpirez donc pas.

Avant la séance

Votre praticien déterminera d’abord les zones les plus touchées par la transpiration. Il s’assurera également que vous ne présentez aucune contre-indication comme la grossesse, l’allaitement, les maladies neuromusculaires et dégénératives ainsi que les maladies auto-immunes.

Une fois ces vérifications effectuées, la zone de traitement est parfaitement nettoyée et rigoureusement stérilisée pour vous préparer à l’intervention.

Il procédera ensuite à la pratique des injections sur chacune des zones identifiées.

Comment se déroule la procédure ?

La procédure ne dure que 15 à 30 minutes selon le nombre de zones traitées et peut être effectuée au cabinet médical. Une crème ou un agent anesthésiant peut être appliqué une demi-heure avant la séance sur les zones ciblées pour limiter l’inconfort durant les injections.

Votre praticien pratiquera des injections superficielles dans la surface de la peau à l’aide d’une aiguille très fine. Vous recevrez plusieurs injections qui formeront un quadrillage autour de la zone qui vous préoccupe.

Les suites et les résultats

Ce traitement est rapide, non invasif, peu douloureux, très efficace et sans risque !

Une fois la procédure terminée, vous pouvez immédiatement reprendre votre travail et votre vie normalement. Vous observerez éventuellement un léger gonflement pendant quelques heures après la séance, très rarement une petite ecchymose (bleu).

Les résultats du traitement sont optimaux après 3 à 7 jours et les effets dureront de 4 mois à 6 mois. De nouvelles injections sont pratiquées lorsque l’effet des précédentes diminue, mais un minimum de 3 mois doit être respecté entre deux séances d’injection.

Bon à savoir 

Ce traitement n’empêche la transpiration que dans la zone spécifique où il est injecté. Il est donc impératif de choisir un praticien expérimenté pour effectuer la procédure. 

Par exemple, pour traiter le problème de la transpiration des paumes, un médecin expérimenté injectera le produit de manière suffisamment superficielle pour éviter toute faiblesse des muscles intrinsèques de la main qui pourrait se manifester lors d’une activité physique importante.

Bien que ce traitement soit temporaire par nature, il peut améliorer considérablement la qualité de votre vie au fil du temps. Votre médecin vous proposera le programme adapté après en avoir discuté avec vous et de vos besoins spécifiques. Le plus souvent, les injections de Botox® sont pratiquées au début du printemps pendant 6 mois puis au début de l’hiver pour une rythme d’environ 2 séances par an, éventuellement 3 si besoin.

Pour prendre rendez-vous pour un traitement injection de Botox® contre la transpiration, contactez directement  notre équipe de médecins plasticiens chez Leman Aesthetic Clinic à Genève et à Nyon, en Suisse.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *