• 4478
  • 0

Les cicatrices inesthétiques sont souvent le résultat inévitable d’une blessure, d’une chirurgie, d’une infection ou d’une inflammation des tissus. Ces imperfections cutanées peuvent nuire à votre bien-être personnel et affecter votre confiance en vous. C’est pourquoi les traitements des cicatrices sont très convoités.

Cela dit, il existe de nombreux types de cicatrices différentes et il n’y a pas de solution unique pour les traiter. 

  • Quels sont les différents types de cicatrices ?
  • Quels sont les différents traitements disponibles pour y remédier? 
  • Lequel sera le plus adapté à mes problèmes ?

Nos patients nous posent souvent ces questions.

S’il est possible de traiter les cicatrices mineures à l’aide de solutions cosmétiques topiques, les cicatrices majeures doivent être corrigées à l’aide de traitements chirurgicaux avancés. Nos patients s’attendent à des solutions miracles pour les effacer complètement et définitivement. En réalité, la cicatrice ne disparaîtra jamais complètement. Mais grâce aux méthodes avancées, elles peuvent être réduites en taille et modifiées en apparence. 

Anatomie d’une cicatrice

En général, les cicatrices sont des signes visibles qui subsistent après la guérison d’une blessure. Selon le type de blessure, les cicatrices peuvent prendre différents aspects. On peut distinguer quatre principaux types de cicatrices :

Cicatrices hypertrophiques :

Disgracieuses, gonflées et rouges, elles sont causées par une réaction inflammatoire amenant une surproduction de collagène et du tissu conjonctif dans la zone affectée.

Cicatrices atrophiques :

Résultat typiquement des problèmes d’acné; elles se trouvent en profondeur comme de petits cratères, ce qui donnent à la peau un aspect inégal avec des creux.

Cicatrices chéloïdes :

Celles-ci ont souvent un aspect rouge et foncé ou hyper pigmenté, elles s’étendent au-delà de la lésion initiale et sont causées par une surproduction de collagène lors de la réparation du tissu conjonctif.

Contractures :

Il s’agit de cicatrices qui limitent les mouvements en raison de la contraction de la peau et des tissus sous-cutanés pendant le processus de cicatrisation. Elles peuvent se produire lorsque la perte de tissu est importante, comme après une brûlure. Elles peuvent également se former lorsqu’une plaie traverse une articulation, ce qui limite les mouvements des doigts, des coudes, des genoux ou du cou.

Quels sont les différents traitements disponibles pour y remédier ?

En fonction du type et du degré de cicatrisation vos options de traitement peuvent varier et peuvent inclure :

  • des traitements topiques simples (application locale)
  • des procédures cosmétiques peu invasives
  • des procédures chirurgicales avec des techniques avancées 

Nos chirurgiens plasticiens pratiquent la chirurgie réparatrice à l’aide de différentes approches et déterminent la technique la plus efficace pour vous en fonction du type, de la taille et de l’emplacement de la cicatrice.

Des traitements topiques

Lorsqu’une cicatrice est encore en voie de maturation, pendant les premiers mois, il est possible d’améliorer sont aspect et favorisé un aspect final optimal en appliquant des crèmes et en massant la cicatrice quotidiennement. En outre, des pansements siliconés peuvent aussi être recommandés. 

Pour corriger des cicatrices anciennes et matures, l’emploi topique de rétinol ou de rétinoïde est souvent préconisé pour traiter les cicatrices d’acné ou des imperfections cutanées telles que vergetures, car ils stimulent la production de collagène.

Des procédures cosmétiques peu invasives

Laser fractionné CO2

Cette technique permet d’atténuer les cicatrices efficacement après des excisions chirurgicales, d’améliorer la texture de la peau, de resserrer les pores et de gommer les vergetures. Le laser fractionné se fait en chauffant la partie superficielle de la peau. La chaleur passe par de multiples micro perforations dans l’épiderme afin de régénérer globalement toutes les couches de la peau. Au fur et à mesure de la guérison de la peau, les trous se referment et on obtient un resurfaçage de la peau qui réduit considérablement les cicatrices après plusieurs séances. La limite de ce traitement est le risque d’hyperpigmentation réactionnelle de la peau. Ce risque est d’autant plus élevé que la peau est mate. Ce traitement n’est donc pas compatible avec tous les types de peau. 

Peelings

Les peelings chimiques médicaux agissent sur les couches superficielles à moyennes de la peau pour créer une exfoliation épidermique et stimuler la production de collagène.

Microneedling

Également peu invasive, le microneedling se fait par des milliers de micropunctures avec des micro-aiguilles à la surface de la peau. Les micro perforations vont ensuite laisser pénétrer des principes actifs régénérant l’épiderme, tout en stimulant la formation de son collagène. Ce traitement vise à améliorer la qualité de la peau en atténuant les irrégularités telles que les cicatrices d’acné.

Injections cosmétiques (remplissage dermique)

Injections de stéroïdes : Injectés directement pour traiter le tissu cicatriciel chéloïde, les injections de stéroïdes aident à diminuer le processus inflammatoire dans une cicatrice et donc les démangeaisons, les rougeurs et les sensations de brûlure que les cicatrices peuvent produire. Ceci est recommandé dans les cicatrisation pathologiques (cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes) surtout. 

Les injections d’acide hyaluronique peuvent être utilisées pour aider à revoir les cicatrices atrophiques. Dans les cas où la cicatrices est surtout rendues visible par une irrégularité ou une invagination au niveau de la peau

Des procédures chirurgicales avec des techniques avancées 

Révision ou excision de cicatrices chirurgicale

Dans les cas où un processus particulier est venu nuire à une bonne cicatrisation initiale, comme une infection ou un retard de cicatrisation, un correction cicatricielle par excision et nouvelle suture permet souvent de donner des résultats satisfaisants. 

Subcision de cicatrices

Il s’agit d’une intervention chirurgicale mineure qui consiste à couper la peau sous une cicatrice adhérente, libérant ainsi les cicatrices qui peuvent être liées à des tissus plus profonds. 

Plasties cutanées

Dans certains cas précis, le chirurgien peut être amené à vous proposer une plastie. Ceci implique une chirurgie utilisant des techniques de reconstruction avancées, par exemple pour détendre, allonger ou réorienter une cicatrice gênante tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Il existe pour ce faire de nombreuses techniques de plastie différentes et chaque cas doit être évalué de manière individuelle. 

 Souvent, votre praticien utilisera une combinaison de techniques esthétiques afin d’ atténuer ou améliorer au maximum l’aspect d’une cicatrice.

Par exemple, pour traiter des cicatrices hypertrophiques, les injections de stéroïdes peuvent constituer la première ligne de traitement. 

La plupart des traitements au laser pour atténuer des cicatrices sont effectués conjointement avec d’autres traitements, notamment des injections de stéroïdes, l’utilisation de pansements spéciaux et de bandages. En fait, plusieurs traitements peuvent être nécessaires, quel que soit le type de thérapie initiale.

Si vous êtes mécontent de certaines cicatrices visibles sur votre visage ou votre corps, nos chirurgiens sont à votre disposition pour discuter et vous conseiller sur le meilleur traitement adapté à vos besoins. 

Contactez directement notre équipe de médecins plasticiens chez Leman Aesthetic Clinic en Suisse au 022 346 5956 (Genève) ou au 022 346 5959 (Nyon).