La perte des cheveux et leur affinement progressif est très fréquent. Beaucoup de patients expérimentent aussi une perte de l’éclat des chev
  • Homme
  • by Daniel Haselbach
  • 03 Mai 2021
  • 2047
  • 0

La perte des cheveux et leur affinement progressif est très fréquent. Beaucoup de patients expérimentent aussi une perte de l’éclat des cheveux.  

La calvitie est une condition fréquente chez beaucoup de jeunes et chez certains adultes ; elle affecte autant les hommes que les femmes. La perte de cheveux peut être provoquée par plusieurs raisons telles que l’âge, la génétique et le stress. Elle peut aussi être la cause de conditions médicales comme un déséquilibre de la thyroïde et un faible taux de vitamine D, une carence en fer ou en zinc, etc. Un test sanguin et d’autres tests de santé pourraient aider à détecter ce type de problème.

La chute de cheveux, le recul de la ligne frontale ou bien une perte de cheveux substantielle ne sont pas seulement des problèmes physiques. Ils affectent également la confiance et l’estime de soi, quel que soit votre sexe et votre âge.

Toutefois, il existe certaines procédures qui peuvent prendre soin de votre condition. Elles sont actuellement principalement divisées en procédures médicales et chirurgicales. Les options médicales consistent principalement en un médicament à prendre oralement ou en la réalisation d’injections de PRP au niveau du cuir chevelu. Chacune de ces options comporte des avantages et des désavantages qui seront discutés dans cet article. Pour le côté chirurgical, les techniques et technologies avancées de la greffe de cheveux permettent aux patients de bénéficier de solutions qui fournissent des résultats très satisfaisants et naturels.

Options médicales

Il existe un traitement oral qui s’est avéré efficace contre la perte de cheveux, le Finastéride. Il s’agit d’un médicament modulateur des hormones. Il peut s’avérer très efficace pour stopper la progression d’une calvitie ou la ralentir. Il est, par contre, également responsable de certains effets secondaires chez certains patients comme de possibles dépressions et une baisse de la libido.  Ceci rend ce traitement plutôt impopulaire, surtout auprès des jeunes.

Un autre traitement non chirurgical qui peut être proposé est l’injection de PRP au niveau du cuir chevelu. Le PRP (Plasma Riche en Plaquette) est extrait de votre propre sang après une prise de sang classique. Le prélèvement est alors centrifugé et la partie plasmatique, qui est très concentrée en plaquette est alors utilisée. Cette dernière contient beaucoup de facteurs de croissances et le PRP à la réputation de stimuler la biologie des cellules là où il est réinjecté, en l’occurrence les follicules pileux dans cette situation. Il s’agit d’un traitement très populaire car 100% naturel et il ne nécessite pas la prise d’un médicament quotidiennement. Il y a toutefois une certaine variabilité dans la réponse à ce traitement en fonction des patients et le résultat est des fois mitigé.

Dans tous les cas, il est important de signaler qu’un traitement médical ne fera pas repousser des cheveux perdus. Il ralentira la chute des cheveux restants, et peut aussi donner plus de vigueur aux cheveux restants. Ceci peut donner un sentiment de densité retrouvée mais sans augmenter le nombre de cheveux présents.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Le seul moyen de retrouver une chevelure sur des zones totalement dégarnies, ou peu fournies en cheveux est de recourir à une chirurgie esthétique. Une greffe de cheveux est une procédure chirurgicale qui consiste à déplacer des follicules pileux d’une zone du corps (souvent appelée « zone donneuse »), puis à les implanter dans la zone touchée par la calvitie. Cette procédure est effectuée par un chirurgien plasticien. Il existe deux types de méthodes de transplantation capillaire : FUT (greffe d’unité folliculaire) et FUE (extraction d’unité folliculaire). En fonction de vos besoins et des recommandations de votre chirurgien esthétique, vous pourrez déterminer la méthode la plus appropriée à vos besoins.

implantation-des-follicules-pileux-chirurgie-esthetique

Comment se déroule l’opération?

Pour commencer l’intervention, le chirurgien fait nettoyer votre cuir chevelu, puis il injecte un anesthésique local au niveau de la zone donneuse.

La méthode FUT (greffe d’unité folliculaire)

La greffe de cheveux FUT est une chirurgie esthétique pratiquée pour traiter la calvitie ou l’alopécie, chute de cheveux sur tout ou une partie du cuir chevelu. Appelée aussi la “technique de la bandelette”, elle consiste à prélever une bande de cuir chevelu à l’arrière du crâne. La bande est ensuite nettoyée et séparée en greffons. Les greffons disséqués sont ensuite plantés, en désordre, dans des trous créés dans la partie dégarnie de la tête, appelée la « zone receveuse ». Les bords de la plaie sont refermés par des points de suture, en laissant une seule cicatrice, souvent très fine.

La technique FUT n’est actuellement que très rarement utilisée. Cette dernière est considérée comme moins efficace et donnant des résultats moins naturels que la FUE. L’avantage de la technique de la bandelette est qu’elle ne nécessite pas forcément de raser le site donneur. Ceci peut être un point positif chez une femme qui porte les cheveux longs. Et la cicatrice que cette technique engendre est alors également cachée par les cheveux longs.

La méthode FUE (extraction d’unité folliculaire)

La greffe de cheveux FUE consiste à extraire les follicules pileux un par un à partir de la zone donneuse, en faisant des incisions circulaires autour d’eux, après avoir rasé la zone. Ces greffons extraits sont ensuite insérés dans des trous créés sur la zone de la calvitie. Le FUE ne laisse pas de cicatrices visibles sur la tête. La technique détaillée du FUE nécessite une durée d’opération plus longue que le FUT. Mise à part de ne laisser pas de cicatrice, la technique FUE permet de mieux sélectionner les greffons afin d’obtenir un résultat plus naturel.

Sachez que la repousse après avoir reçu des implants capillaires n’est pas immédiate, cela peut prendre quelques temps.

À quoi faut-il s’attendre après une intervention de greffe de cheveux ?

Il se peut que votre cuir chevelu soit douloureux et que vous ayez besoin de médicaments pour éviter les inflammations ou pour soulager la douleur.

Les pansements, si utilisés, sont généralement retirés le jour suivant et les points de suture sont enlevés dans un délai d’une semaine à dix jours après l’opération.

Sachez que pratiquer une activité physique augmente le flux sanguin vers le cuir chevelu et risque de provoquer des saignements lors de vos transplantations ou incisions. C’est pour cela que votre médecin peut vous conseiller d’éviter toute activité physique sur une période de 3 semaines après l’intervention.

Rassurez-vous, une chute des cheveux transplantés est normale 2 à 3 semaines après l’intervention chirurgicale. Cela permet la repousse de nouveaux cheveux. Pour la plupart des gens, la repousse capillaire se fera 6 à 12 mois après l’opération.

Il est possible que vous ayez besoin d’une seconde session chirurgicale pour améliorer la densité, surtout si le processus de perte de cheveux est encore actif au moment de la première séance.

Quelles sont les complications liées à une greffe de cheveux ?

Les effets secondaires d’une greffe de cheveux ne sont généralement pas graves et disparaissent en quelques semaines. Voici des effets secondaires potentiels :

  • une hémorragie mineure
  • une infection
  • un engourdissement ou une perte de sensibilité sur les zones traitées du cuir chevelu
  • une inflammation ou une infection des follicules pileux, appelée “folliculite”
  • un gonflement ou démangeaison du cuir chevelu

Sachez que la densité capillaire dépend de :

  • la laxité du cuir chevelu – le degré de relâchement de la peau du cuir chevelu
  • la densité des follicules dans la zone transplantée
  • le calibre ou la qualité des cheveux

Pour trouver la méthode et le traitement qui vous conviennent, adressez-vous à votre chirurgien plasticien. Parlez du résultat attendu et ayez des attentes réalistes. La réussite de l’intervention suppose que vous suiviez tous les conseils de récupération postopératoire. Discutez directement avec l’un de nos spécialistes, consultez notre équipe de chirurgiens esthétiques chez Leman Aesthetic Clinic à Genève et à Nyon.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *